Blog

Villas Koh Samui

4 Août 2011 0

Bien sûr, même si être propriétaire d’une villa à Koh Samui est toujours très appréciable, les affaires en Thaïlande ne sont pas toujours simples. La loi thaïlandaise permet aux ressortissants étrangers de posséder des maisons en Thaïlande à leur nom mais ces derniers ne peuvent faire de même pour des terrains. Il leur est alors possible de louer des terrains via des baux de 30 ans, renouvelables deux fois, ce qui équivaut donc a une période maximale de 90 ans, avec les inconvénients que cela comprend. Une autre façon, plus populaire, d’être propriétaire des terres consiste a monter une compagnie thaïlandaise a responsabilité limitée dans laquelle vous seriez le directeur et auriez les pleins pouvoirs. Cela étant dit même si la structure d’achat n’est pas des plus directes et peut porter à confusion, dans les faits les ressortissants étrangers sont propriétaires de leurs maisons et/ou de leurs terrains en Thaïlande et en jouissent pleinement.

Les lois ici peuvent sembler restrictives et le climat politique pas idéal pour un étranger, mais fondamentalement la Thaïlande est un pays très stable, et n’a jamais vraiment connu d’énormes bouleversements politiques, en dépit de quelques coups d’état généralement non sanglants (contrairement à ses voisins la Thaïlande est restée stable pendant de nombreuses années).

Un facteur clé à garder à l’esprit lorsque vous pensez à la Thaïlande, c’est qu’il a toujours été conscient, à la différence des pays voisins, qu’il dépend d’une certaine manière des investissements étrangers – il suffit de regarder une ville comme Bangkok pour comprendre la position de la Thaïlande a l’égard de l’influence étrangère et des investissements. Ainsi, même si la plupart des lois en Thaïlande peuvent sembler prohibitives en ce qui concerne les investissements étrangers, dans les faits si vous vous entourez des bonnes personnes pour vous conseiller, rien ne pourra vous empêcher de posséder une maison de rêve à Koh Samui.

Leave a comment